ERMESINDE I°, de Luxembourg, l’héritière inespérée 1186 - 1247

 

 

Une naissance inespérée :

Arrivé à l’âge de 50 ans Henri l’Aveugle, comte de Luxembourg et de Namur, n’a toujours pas d’enfant. En 1171 il désigne comme successeur son neveu, le comte de Hainaut Baudouin V, choix validé par l’empereur Frédéric Ier qui veut regrouper dans cette partie de son empire un ensemble composé du Hainaut, Luxembourg et Namur pour faire face aux prétentions de son rival l’archevêque de Cologne.

L’archevêque pousse Henri l’Aveugle à renouer avec sa 3e épouse Agnès de Gueldre pour tenter d’avoir enfin un héritier et éviter la succession à son neveu. C’est ainsi qu’Ermesinde vint au monde en 1186. Il a 74 ans.

 

Des mariages pour préserver le territoire :

  

Renforcement des liens avec la Lorraine et le comté de Bar

Ermesinde et Waléran auront 2 enfants dont les mariages respectifs confirmeront les liens avec la Lorraine et Bar, terres d’Empire proches du Luxembourg

 A partir du XIVe siècle le Luxembourg connaîtra son apogée avec quatre comtes qui seront élus empereurs et roi de Bohême et de Hongrie.