Agnès de Bourgogne : une Aliénor avant l’heure : ( ? - 1068)

 

 

D’après« Les comtes du Poitou, ducs d’Aquitaine » de Michel Dillange

Le duc d’Aquitaine Guillaume V Le Grand épouse en 3e noce Agnès de Bourgogne, fille D’Otto-Guillaume. Alliance prestigieuse. puisqu’ Agnès est la petite fille d’Aldabert, roi d’Italie et sa mère Ermentrude était la petite fille de Louis d’Outremer

1024 : l’empereur d’Allemagne Henri II meurt, sans héritier. Après avoir proposé la couronne à. Robert Le Pieux, qui la refuse, jugeant l’union entre les 2 royaumes comme source de guerre, le duc d’Aquitaine est sollicité. Guillaume, dans l’intérêt de l’Aquitaine refuse, mais n’exclut pas la candidature d’un de ses fils.

A la fin de sa vie, le duc se trouve confronté au problème de sa succession : Il a 7 enfants de ses 3 femmes. Agnès s’estimant de naissance supérieure voudrait que ses enfants soit désignés en premier. Mais Guillaume transmit librement tous ses pouvoirs à son fils aîné Guillaume VI, qui épouse Eustachie, de famille de petite noblesse. Les principaux vassaux du duc ne figurent plus dans l’entourage du nouveau et accuse son épouse de les desservir. Agnès entre autre n’admet pas de devoir laisser la 1e place à une nouvelle duchesse de petite naissance. 

Elle quitte la cour, et bientôt se remarie, en 1032, avec Geoffroy Martel, fils du comte d’Anjou Foulque Nerra. Cette alliance fut contestée car ils étaient cousins au 4e degré.

Elle réussit à soulever un certains nombre de vassaux du Poitou, qui se rangèrent derrière Geoffroy. Ensemble ils attaquèrent Guillaume Le Gros et le capturèrent. En 1035 Foulque part pour la 3e fois sur les lieux saints et confie l’administration du duché à son fils. A son retour ce dernier refuse de lui rendre le pouvoir. Il s‘ensuit une guerre en Anjou entre le père et le fils à l’issue de laquelle Geoffroy, blessé, doit faire amende honorable. Foulque meurt l ‘année suivante. La guerre met fin à la captivité de Guillaume Le Gros, qui décède bientôt sans héritier.

Son frère Eudes,, fils de la 2e épouse Brisque de Gascogne, revendique l’Aquitaine. Ses droits lui sont aussitôt contestés. Agnès fait prendre à son fils aîné le titre de comte du Poitou. Eudes se lance sur Poitiers et est tué pendant le combat. Le duché est libre pour les fils d’Agnès :

Sa mère exerce en fait le pouvoir avec l’appui de son second mari. Agnès est une personnalité hors du commun. Plus âgée que son mari, son union avec Geoffroy, qui a pourtant un caractère dur, durera 20 ans. Son « gouvernement »fut bénéfique à l’Aquitaine.

 

Geoffroy qui n’a pas eu d’enfant avec Agnès, demande et obtient le divorce. (bien que remarié plusieurs fois il n’aura pas d’héritier). Elle décèdera en 1068