BLOIS CHATILLON, un comté dans la mouvance des rois de France et des ducs de Bretagne 1152 - 1397

  

Thibaut IV, comte de Champagne dont les frères Henri et Etienne sont respectivement évêque de Winchester et roi d'Angleterre était considéré, à son époque, comme le second personnage du royaume de France. Il est alternativement allié puis ennemi des rois Louis VI et Louis VII. À sa mort, ses 3 fils se partagent ses possessions. Henri garde la Champagne et la Brie, et son fils deviendra roi de Navarre par mariage ; Thibaud obtient le comté de Blois et Etienne celui de Sancerre.

Même si le comté de Blois n’a pas le rayonnement de la Champagne, ses membres, par alliance familiale, restent dans la mouvance du roi de France et seront chargés d’importantes responsabilités. Par mariage également ils lieront leur sort à la Bretagne engendrant des conflits au moment des successions.

 

Thibaud V  1152 - 1191

Il hérite des comtés de Blois, Chartres, Châteaudun. Il est marié à Alix de France, fille de Louis VII et de sa 1ere femme Aliénor d’Aquitaine. Lorsque Louis VII se remarie avec Adèle de Champagne sa sœur, il promet ses 2 filles Marie et Alix, issues de son 1er mariage aux frères d’Adèle, Henri et Thierry. Il aura 2 enfants Louis et Marguerite qui deviendra comtesse à la mort de son neveu Thibaut VI.

 

Marguerite 1218 - 1230

Elle se marie 2 fois. D’abord avec Othon Ier comte de Bourgogne. Leurs filles Jeanne et Béatrice hériteront de la Bourgogne (Franche comté). Blois ira à Marie la fille issue de sa 2e union avec Gautier II d’Avesnes.

 

Marie d'Avesnes, 1230 - 1241

Elle devient l’héritière de Blois et d’Avesnes par ses parents. Mariée à Hugues de Châtillon ils auront 3 enfants :

·         Jean Ier qui va leur succéder. Il noue les premiers liens avec la Bretagne en épousant Alix, fille du duc Jean Ier.

·         Guy III marié Il a Mathilde de Brabant, veuve de Robert d’Artois, frère de Saint-Louis. Il assurera la régence de l’Artois pendant la minorité de son beau-fils et participa aux croisades de Louis IX et Philippe III. Ils auront 3 fils.

o   Hugues qui va succéder à sa cousine Jeanne.

o   Guy IV marié à Marie de Bretagne, fille de Jean II duc de Bretagne, et nièce d’Alix. Leur fille Mahaut sera la 3e épouse de  Charles de Valois, frère de Philippe IV le Bel. Si Charles avec sa 1e femme sera le descendant de la maison des Valois qui va bientôt régner sur la France, avec Mahaut ils auront 3 filles pour qui ils noueront des alliances avec la Lorraine, le Bourbonnais et le royaume de Luxembourg-Bohême

o   Jacques Ier  dont la petite-fille par mariage deviendra un des ancêtres d’Henri IV.

 

Jean Ier de Blois-Chatillon 1241 - 1280

Il devient le chef de la 2e lignée des comtes de Blois-Chatillon. En 1271 Philippe III le Hardi le nomme défenseur du royaume. Marié à Alix de Bretagne, leur fille Jeanne épousera Pierre d’Alençon, 5e fils de Saint-Louis. Sans héritier vivant, le fief passe à cousin Hugues II.

 

Hugues II  1292 - 1307

Marié à Beatrix de Dampierre, fille du comte de Namur

 

Guy Ier

Il est marié à Marguerite de Valois, petite-fille de Charles de Valois et sœur de Philippe VI roi de France. Ils vont avoir 3 enfants Louis Ier qui lui succède, Marie qui épouse le duc de Lorraine et Charles qui par mariage va espérer devenir duc de Bretagne.

 

Louis Ier  1342 – 1349

Il va avoir 3 fils qui vont se succéder à la tête du comté : Louis II, Jean II, Guy II. Ce dernier épouse sa cousine Marie de Namur. Leur fils unique Louis meurt. Guy cède ses terres à Louis Ier d’Orléans, au détriment des héritiers issus des filles de la famille Blois-Chatillon. Louis XII réunira les domaines à la couronne royale lors de son avènement.

 

L’héritage breton

Charles  et Jean

Fils de Guy Ier, il épouse en 1337, Jeanne de Penthièvre, nièce de Jean III, duc de Bretagne. A la mort de ce dernier, sans descendant, il réclame, au nom de sa femme, le duché et s’oppose au demi-frère de Jean III Jean de Montfort soutenu par sa femme Jeanne de Flandre. Bien que son oncle le roi de France lui offre son appui ainsi que les membres de sa famille la guerre « des deux Jeanne » s’engage. Son fils Jean Ier poursuivra le combat puis renoncera à ses prétentions et sa fille Nicole cédera ses droits à Louis XI, à l’affut d’une occasion pour rattacher la Bretagne au royaume de France