BRUNSWICK – LUNEBOURG un morcellement de domaine 1235 - 1698

 

 

La maison de Hanovre est une branche de la maison Welf (branche aînée de la maison d'Este). Elle est constituée par les possessions conservées en Allemagne centrale par Henri le Lion après que l’empereur, en 1180, lui eut enlevé le duché de Bavière pour le donner à Othon de Wittelsbach et celui de Saxe à Bernard d’Anhalt, un des fils d’Albert l’Ours.

Othon l’enfant petit-fils d’Henri le Lion fait la paix avec l’empereur Frédéric II en lui remettant ses terres. Ce dernier les lui restitue et lui décerne le titre duc de Brunswick  en 1235.

 

Le droit d’ainesse n’étant pas reconnu, le duché de Brunswick a été maintes fois morcelé entre les héritiers mâles en plusieurs principautés. Chacun gère de façon autonome son domaine, mais continue à utiliser le titre de « duc de Brunswick-Lunebourg ». Les principautés se distinguent par le nom de leur « capitale ».

Une première scission survient en 1269 entre les 2 fils d’Othon : Albert  (1252 – 1277) garde Wolfenbüttel, Calenberg, Brunswick, Göttingen et Jean  (1269 – 1277) le Lunebourg.

 

En 1291 les 3 fils d’Albert : Henri Ier, Albert II et Guillaume Ier se partagent le territoire. Guillaume meurt rapidement et Albert récupére l’héritage qui englobe Wolfenbuttel, Gottingen et Calenberg. Henri garde Grubenhagen.

 

Grubenhagen 1292 - 1617

Echoit à Henri Ier le Merveilleux  et à sa descendance jusqu’à Philippe II marié à Claire de Brunswick-Wolfenbüttel qui meurt sans héritier en 1596. Une querelle de succession éclate entre Henri-Jules, neveu de Claire, et la principauté de Lunebourg. L’empereur tranche en 1617 au profit de Christian l’Ancien, duc du Lunebourg. Néanmoins, la principauté reste un État du Saint-Empire

 

Gottingen  1345 - 1463

D’abord intégrée dans la principauté de Wolfenbuttel elle s’en détache en 1345 au profit d’Ernest Ier. Sa lignée règne jusqu’en 1463 où elle revient Guillaume Ier de Brunswick-Wolfenbüttel.

 

Wolfenbuttel :

Magnus Ier : En 1348, l'empereur donne le margraviat de Landsberg, dont Magnus Ier avait hérité par mariage, et le palatinat de Saxe au prince Bernard III d'Anhalt, ce qui déclenche une guerre. Le conflit est résolu par le mariage du fils de Magnus Ier, Magnus II, avec sa cousine Catherine, fille du prince Bernard III d'Anhalt et de Mathilde sœur de Magnus II !

Magnus II : ses 3 fils vont lui succéder : Frédéric Ier, Bernard Ier et Henri. Pour renforcer les liens avec la Saxe, après le conflit du Lunebourg, Frédéric et Bernard sont mariés à 2 des filles de Venceslas de Saxe, Anne et Marguerite.

 

Lunebourg :

Jean, fils cadet d’Othon, devient prince de Lunebourg. Ses héritiers le resteront jusqu’en 1369, lorsque son petit-fils Guillaume II meurt sans descendance mâle. Magnus II de Brunswick-Wolfenbuttel, et Albert de Saxe-Wittenberg, petit-fils de GuillaumeII par sa mère réclament la succession. C’est le début de la guerre de succession du Lunebourg qui verra cette principauté rester définitivement dans la famille de Brunswick : Bernard règne sur le Lunebourg conjointement avec son frère Henri. Après l'assassinat en 1400 de leur frère Frédéric, Bernard et Henri ils ajoutent à leurs possessions la principauté de Brunswick-Wolfenbüttel

 

Les possesseurs du Lunebourg et de Wolfenbuttel permutent

En 1409, ils procèdent à un partage : Bernard obtient le Brunswick-Wolfenbüttel tandis qu’Henri garde le Lunebourg. Puis, en 1428, Bernard  procède à un nouvel échange avec les fils d’Henri, Guillaume Ier et Henri II, leur cédant le Wolfenbüttel et récupérant le Lunebourg sur lequel il règne jusqu'à sa mort

 

Wolfenbuttel :

Henri II  finit par instaurer la transmission au fils aîné.

Frédéric-Ulrich

Entre 1616 et 1622, d’abord détrôné par sa mère Élisabeth et son oncle, le roi Christian IV de Danemark, en raison de son penchant pour l'alcool, il est rétablit dans ses droits. Sa mort sans héritier ouvre le problème de sa succession. L’empereur finit par intervenir au profit d’Auguste II de Brunswick-Dannenberg qui devient duc de Brunswick-Lunebourg, prince de Wolfenbûttel. En raison de la guerre de Trente Ans, il ne prend possession de ses terres qu'en 1644.

 

Lunebourg s’agrandit

Au 16e siècle, sous Ernest Ier le Confesseur, le duché devient protestant et s’agrandit avec le rattachement de Grubenhagen 1617. Il a 3 fils : François Othon qui meurt rapidement, Henri qui prend la suite conjointement avec son dernier frère Guillaume le jeune.

Henri cède le gouvernement du Lunebourg et reçoit en compensation la principauté de Dannenberg. Il va avoir 2 fils Jules Ernest qui lui succède et Auguste qui va hériter de Wolfenbüttel à la mort de Frédéric-Ulrich sans héritier en 1634.

Guillaume à plusieurs fils sans héritier. C’est le dernier Georges qui réunit le Brunswick Gruhenhagen, Calenberg et Göttingen. Sa descendance deviendra roi de Hanovre et roi de Grande-Bretagne.