Le COMTE DE HOLSTEIN, un voisin turbulent du Danemark 1227 – 1386

 

Situé entre la mer du Nord et la Baltique, au sud du Schleswig, le Holstein fut créé en 1110 par l’empereur Lothaire de Supplinbourg en comté du saint-empire romain germanique au profit d’Adolphe Ier de Schauenbourg. Cette famille va régner sur le pays pendant près de 350 ans.

Le comté de Holstein : passage entre le Danemark et l’Allemagne, les comtes de Holstein vont jouer un rôle important dans les affaires du Danemark du fait des nombreux liens familiaux avec la famille royale.

 

Adolphe IV 1227 - 1238

En 1201, son père Adolphe III est dépossédé de toutes ses terres par le roi de Danemark Valdemar II. Adolphe IV va mettre définitivement fin aux ambitions de ce dernier en écrasant son armée en juillet 1227.

Sa fille Mathilde épouse en 1237 Abel de Danemark qui deviendra roi en 1250. Leurs enfants écartés du trône deviendront duc de Schleswig.

Ses 2 fils, Jean et Gérard se partagent le territoire et à leur tour les fils de ceux-ci.

 

Gérard III1303 - 1340

Il soutient le roi Christophe II de Danemark lors de la succession de son frère Eric VI. Mais, en 1325, les relations se détériorent après la mort du duc Eric II de Schleswig. Christophe II qui veut s’emparer du contrôle du fief, revendique comme suzerain la régence au nom de l’héritier Valdemar âgé de 12 ans. Gérard III de Holstein réclame également cette même régence car il est l’oncle maternel du jeune duc fils, de sa sœur Adélaïde. Avec son cousin Jean III et un parti de nobles mécontents ils déclarent la déchéance de Christophe II. Gérard III de Holstein proclame son  neveu roi sous le nom de Valdemar III de Danemark. Il assure le gouvernement du royaume et se fait concéder en sa qualité de régent les droits royaux sur le Schleswig qu’il reçoit en fief héréditaire. Ses excès font rapidement regretter, Christophe II et le même parti qui l'avait chassé le rappelle. Il trouve un partisan dans l’autre comte de Holstein Jean III qui s’inquiète de la montée en puissance de son cousin. Christophe est rétabli en 1330 et Valdemar III accepte de se contenter du Schleswig.

Mais, afin de maintenir son contrôle sur le royaume, il organise, en 1329, le mariage de sa sœur Élisabeth duchesse douairière de Saxe-Lauenbourg avec Éric le fils aîné du roi. Cette trêve est suivie d’une nouvelle rupture car le prince divorce dès 1331 d'une épouse plus âgée que lui et meurt la même année. A la mort de Christophe II en 1332, Gérard III de Holstein gouverne lui-même le pays avec le titre d’« Administrateur du Royaume ». Les 2 fils de Christophe II qui tentent une rébellion se font battre. Gérard abandonne le Danemark aux mains des nobles et marchands du Holstein. Son assassinat permet au Danemark de retrouver son autonomie.

Il se marie avec Sophie de Mecklembourg. Ils auront 2 fils Henri et Nicolas et une fille Elisabeth.

 

Henri II 1340 – 1382

Après la mort de son père, il est obligé de reconnaître le nouveau roi de Danemark Valdemar IV, mais les hostilités reprennent vite.

En 1362 Henri envoie sa sœur Elisabeth en Suède pour qu'elle épouse Haakon le fils héritier du roi Magnus IV de Suède. Mais le bateau est jeté par la tempête sur les cotes danoises et Valdemar IV la retient et s'empresse de marier sa fille Marguerite à ce même Haakon.

Lorsque Magnus IV de Suède est chassé de son trône de Suède, Henri II refuse le trône qui lui est offert mais préconise comme roi Albert III de Mecklembourg, le fils de son beau-père (Albert II de Mecklembourg-Schwerin).

En 1375, le duc de Schleswig Henri, meurt sans héritier. Avec son frère Nicolas ils revendiquent le duché prétextant l’inféodation du Schleswig en 1326 par son père Gérard III de Holstein. Ils ont à faire face au roi de Danemark Valdemar VI et son épouse Hedwige de Schleswig se déclarent héritier et prennent possession du duché. Cependant, en 1386, la régente de Danemark, Marguerite, souhaitant faire valoir les droits de son fils Olaf à la couronne de Suède, cède, pour avoir leur soutien, le duché de Schleswig, à Gérard VI de Holstein, le fils aîné d’Henri.

 

Le Schleswig-Holstein est né