NORVEGE,  affirmation de sa puissance, puis union dano-norvégienne 1217 - 1448,

 

HAKON  IV  HAKONSSON  1217 - 1263 des tentatives pour  ouvrir la Norvège à l’Europe vers  l’Europe occidentale

C’est le 1er roi norvégien qui réussit à restaurer l’autorité royale et la puissance maritime de son pays dans la mer Baltique. Mais sa naissance illégitime l’empêche d’être reconnu par les autres pays et de prétendre à des alliances matrimoniales royales. Il sut se faire reconnaître du Pape en proposant de l’aider à lutter contre les païens scandinaves. Il finit ainsi par être couronné par un représentant du pape en 1247. Il commence alors à entretenir des relations avec des états puissants comme la France, l’Angleterre ou l’empereur et à mettre en place sa politique matrimoniale :

 

MAGNUS VI HAKONSSON 1263 - 1280 

Il consolide l’œuvre de son père et décrète le principe de monarchie héréditaire. Peu avant sa mort il négocie le mariage de son fils aîné Erik avec Marguerite, fille d’Alexandre III, roi d’Ecosse et de Marguerite sœur d’Edouard Ier roi d’Angleterre.

 

ERIK  II 1280 - 1299

Le mariage eut lieu en 1281 et prévoyait que leurs enfants pourraient hériter du royaume de Norvège et de celui d’Ecosse en l’absence d’héritier. Si l’Ecosse n’est pas un pays puissant, il permet cependant, puisque Marguerite est la nièce d’Edouard Ier, de se rapprocher de l’Angleterre et de son réseau familial.

Ils n’eurent qu’une fille prénommée aussi Marguerite qui faillit devenir reine d’Ecosse. Il se remarie avec Isabelle Bruce. Ils ont une fille Ingeborg Eriksdatter qui épousera Valdemar Magnusson, frère du roi de Suède Birger.

 

Ce fut la fin des tentatives norvégiennes pour nouer des alliances avec l’Europe occidentale. Les mariages ne concernèrent plus que leurs voisins : Suède et Danemark

 

HAKON V 1299 - 1319 l’union avec la Suède

Conformément à la loi de succession il succède à son frère. Malgré 2 mariages il n’a qu’une fille Ingeborg. Vers 1302, il la fiance à Erik Magnusson, frère du roi de Suède Birger. Après la révolte d’Erik et de son frère Valdemar contre leur frère, il soutient Birger et fiance sa fille à son héritier Magnus Birgersson. Puis, à la suite d'un nouveau changement d'alliance, Ingeborg épouse son 1er prétendant Erik Magnusson. Le même jour, sa nièce Ingeborg Eriksdatter, seule fille d'Éric II de Norvège et seconde dans l'ordre de succession au trône de Norvège, épouse Valdemar Magnusson frère d'Erik Magnusson.

En 1319, à sa mort sa fille est nommée régente de Norvège et de Suède. Son fils Magnus est couronné roi de Norvège.

 

MAGNUS VII 1318 - 1343 

Neveu du roi de Suède par son père, il est élu à peu près en même temps roi de Suède après la déposition de son oncle.

De son mariage avec Blanche de Namur il a 2 fils : Eric et Hakon.

Négligeant la Norvège au profit de la Suède, les nobles norvégiens l'obligent, en 1343, à renoncer au trône en faveur de son fils cadet qui prend le nom d’Haakon VI (il a 3 ans). Un conseil gouverne la Norvège.

L'union personnelle entre les deux royaumes est brisée car il doit nommer l'année suivante son fils aîné Éric héritier de la Suède (Eric se rebelle et le chasse du pouvoir en 1356 et prend le titre d’Éric XII).

 

HAKON VI  1340 - 1380 un mariage danois lourd de conséquence

A partir de 1355 il gouverne la Norvège. A la mort de son frère, son père qui a retrouvé son trône de Suède, doit l’associer au gouvernement. Il refuse d’épouser Elisabeth de Holstein proposé par la diète suédoise et se marie avec Marguerite, fille du roi de Danemark Valdemar IV. Ils ont un fils Olaf qui  hérite des 3 royaumes Norvège Suède et Danemark sous la régence de sa mère Marguerite.

Sa mort à l’âge de 16 ans, permet, fait rare, à une femme de gouverner les 3 royaumes sans être reine. Elle fonde en 1357 l’Union de Kalmar qui regroupe les 3 royaumes qui gardent leurs lois et administration sous un même roi jusqu’en 1523. Mais la succession est ouverte.

Éric VII 1386 - 1439 (Bugislav de Poméranie), petit-fils de sa sœur, Marguerite le désigne comme successeur. Il sera couronné en 1397. Sans héritier il ne réussit pas à imposer son cousin et sera dépossédé de ses 3 trônes entre 1439 et 1442.

Christophe III de Bavière 1440  - 1448

Appelé d’abord comme régent, il est ensuite élu roi des 3 royaumes. Il épouse Dorothée de Brandebourg/Hohenzollern. A sa mort le conseil choisi Christian Ier d’Oldenbourg, descendant par sa mère d’Eric V, fils cadet de Valdemar II.

Danemark et Norvège resteront unis jusqu’en 1814. Danemark - Oldenbourg