LA PENINSULE IBERIQUE, de la Reconquista à la création de deux états 

Espagne et Portugal

Au XIe siècle 3 royaumes chrétiens s’installent face aux musulmans

De la prise de Tolède 1085 à la victoire de Las Navas de Tolosa 1212, la puissance et l’occupation musulmane diminue au profit des puissances chrétiennes.

Sanche III Le Grand 1000 – 1035 réussit à unir les royaumes du nord de l’Espagne sous son autorité : Castille, Léon, Pampelune, Aragon ; seule la Catalogne régit par les comtes de Barcelone forme une entité à part.

A sa mort il divise ses territoires en 4 royaumes dont 2 comtés qui furent vite absorbés par l’Aragon

 

Le Portugal prend son indépendance face à la Castille : 1e dynastie bourguignonne 1095 - 1383

En 1095, Alphonse VI de Castille remet le comté du Portugal au gendre de sa 2e fille Thérèse : Henri de Bourgogne.

 

La Castille essaya maintes fois d’unir les royaumes de la péninsule :

En 1109, lorsqu’ Alphonse VI de Castille marie sa fille Urraca avec l’héritier d’Aragon, Alphonse Ier le Batailleur. Mais le désaccord entre les époux, le mépris des intérêts du fils qu’Urraca avait eu de son 1e mariage et l’absence d’héritier aboutit à l’annulation du mariage et les deux états reprirent leur indépendance.

Après la bataille de Las Navas de Tolosa ( 1212) Alphonse II d’Aragon signifie sa complète indépendance vis à vis de la Castille et il détermine avec Alphonse VIII de Castille leurs zones d’influence. Cependant, lui et ses successeurs utilisent leurs enfants lors de mariages croisés avec le Portugal, l’Aragon ou la Navarre pour renforcer leurs liens. Mais des oppositions se font jour cependant.

 

Portugal, la dynastie Aviz prend la succession 1385 - 1580

En 1383 Ferdinand Ier du Portugal qui a marié sa fille Béatrice au roi Jean Ier de Castille meurt sans autre héritier. Ce dernier ne respecte pas les clauses du contrat de mariage prévoyant que les 2 états doivent rester séparés et envahit le Portugal. Jean d’Aviz, fils illégitime de Pierre Ier, demi-frère de Ferdinand Ier, prend la tête des opposants. Les troupes espagnoles sont refoulées et les Cortès portugais le reconnaisse comme roi.

 

Une nouvelle dynastie sur le trône de Castille et de l’Aragon : les Trastamare :

Dès la mort de Pierre Ier, assassiné par Henri, le Portugal déclare la guerre à la Castille ,soutenu par l’Aragon car l’enjeu est le contrôle de l’entrée de la méditerranée à Gibraltar. Le remariage du fils d’Henri, Jean Ier, veuf avec Béatrice du Portugal n’empêche pas une 2e guerre, puis une 3e avec le renfort de l’Angleterre dont les 2 frères du roi Edouard III avaient épousé chacun une fille de Pierre Ier. Les relations entre les 2 royaumes s’achevèrent en 1447 : Jean II de Castille épouse Isabelle du Portugal. Son fils Henri épousera Jeanne du Portugal.

La paix est scellée en 1375 avec l’Aragon par le mariage d’Eléonore d’Aragon avec Ferdinand, frère d’Henri III de Castille. Lorsque Martin Ier meurt sans héritier c’est à lui que les cortès aragonais confie le gouvernement de leur royaume. Ils réalisera des mariages croisés avec la Castille pour renforcer les liens.

L’Espagne devient une puissance européenne

La mort d’Henri IV de Castille ouvre le problème de sa succession. C’est finalement Isabelle de Castille qui lui succédera se choisissant comme époux Ferdinand d’Aragon. L’union des couronnes de Castille, d’Aragon et de Haute-Navarre ne fut plus remise en question. Ferdinand va chercher, par le mariage de ses enfant, à dresser une coalition contre la France qu’il juge trop expansionniste. Si la mort de leurs héritiers mâles semblent mettre en péril le devenir de leurs états, c’est finalement leur petit-fils, né de leur fille Jeanne et de Philippe de Habsbourg qui va leur succéder à la tête d’un vaste empire : Charles V.

L’Espagne des Habsbourg : 1556 – 1700 et l’intermède portugais 1580 - 1640

Ils vont être en rivalité avec le Portugal pour la mainmise sur les colonies. C’est pourquoi Philippe I, de par son mariage, se proclamera roi du Portugal lors de la disparition du roi portugais Sébastien. Cela durera jusqu’en 1640.

Ils vont s’affronter aux français lors des guerres d’Italie, pour défendre le royaume de Naples issu des rois d’Aragon.

Mais, la politique matrimoniale des Habsbourg d’Espagne va entraîner leur lente décadence.

Après la mort de Charles II, la guerre de succession d’Espagne verra l’arrivée des Bourbons de France sur le trône.

Les Bourbons sur le trône espagnol à partir de 1700

Ils vont se déclarer les champions du catholicisme, reprenant pied dans l’Italie grâce à leurs mariages en installant la dynastie des Bourbons-Parme et le royaume des Deux-Siciles. Mais, face à la montée des états allemands de confession protestante et de ceux des Pays-Bas, ils devront abandonner leurs territoires septentrionaux. Ils régneront sans discontinuité jusqu’à nos jours, mis à part l’interrègne de Joseph Bonaparte et la dictature du général Franco.

 

Portugal, La dynastie de Bragance lui donne sa complète indépendance: 1640 – 1910

En 1640, Jean de Bragance va organiser la révolte contre Philippe III du Portugal ( IV d’Espagne) et monte sur le trône sous le titre de Jean IV. Cette famille va régner sur le Portugal jusqu’à la révolution de 1910. De leurs rangs seront issus les empereurs du Brésil de 1822 à 1889