PORTUGAL : dynastie AVIZ ou naissance de l’empire colonial  1385 – 1580

 

Le changement de dynastie et les conquêtes maritimes:

 

Juste avant de mourir, Ferdinand, dernier roi de la dynastie bourguignonne a marié sa fille Béatrice au roi Jean I de Castille. Mais les clauses du contrat prévoient que les 2 états doivent restés séparés et que c'est la mère de Béatrice, Léonore qui assurera la régence. Toutefois le roi de Castille décide d'envahir le Portugal. Jean, fils illégitime de Pierre I, nommé Grand Maître d'Aviz, conclu une alliance avec les anglais pour lutter contre l'envahisseur.

En 1385, les Cortès, le préférant aux fils d'Inès de Castro, le proclame roi du Portugal sous le nom de Jean I (1385 – 1433) Il noue une alliance perpétuelle avec l'Angleterre, concrétisée en 1387 par son mariage avec Philippa de Lancastre, fille de Jean de Gand. Une paix perpétuelle est signée avec la Castille en 1411. A partir de son règne commence l'expansion maritime vers l'Afrique sous l'impulsion de l'un de ses fils Henri Le Navigateur.

 

Edouard I, qui lui succède ne règne que 5 ans. A sa mort son fils Alphonse n'a que 5 ans; son oncle Pierre se porte régent. Il règne pendant 7 ans jusqu'à ce que Alphonse V, son neveu et son gendre !, allié au duc de Bragance, ne reprenne le pouvoir. Devenu veuf, Alphonse V épouse sa nièce, la fille dite « illégitime » Jeanne La Beltraneja de Henri IV de Castille. Mais ses prétentions au trône de ce royaume seront mises en échec par la demi-sœur de Jeanne, Isabelle qui épousera Ferdinand d'Aragon.

Jean II (1481 – 1495) s'il refuse par 2 fois les propositions d'expéditions de Christophe Colomb, obtient du Pape la division deux monde non chrétien entre le Portugal et la Castille par le traité de Torsedillas (1494). A la mort de son fils unique Alphonse, il désigne pour lui succéder son cousin et beau-frère Manuel ou Emmanuel le Fortuné.

 

 

Les alliances avec la Castille se multiplient.

 

Manuel se marie 3 fois et aura 9 fils. Il épouse successivement :

En 1497, la mort de Don Juan, héritier des trônes de Castille et Aragon, place son épouse Isabelle en première place pour la succession. Mais elle meurt en couche, et leur fils Emmanuel, devenu l'héritier des 3 couronnes, meurt en 1500.

 

Son fils Jean III (1521 – 1557) organise un double mariage avec Charles Quint :

C'est son petit-fils Sébastien (1557 – 1578) qui lui succède. A son tour il épouse Isabelle, fille de Philippe II d'Espagne. Mais il meurt sans héritier. Son oncle, le cardinal, Henri lui succède pour deux années seulement. A sa mort en 1580 les prétendants sont nombreux :  

Les prétentions de Philippe II d’Espagne, sont les plus fortes compte tenu de ces mariages croisés et de sa puissance militaire. C'est ainsi que le royaume du Portugal passe sous l'autorité espagnole, jusqu'en 1640, où la maison de Bragance, avec l'aide de Richelieu, prend place sur le trône du Portugal.