Saint-Empire et le pape entrent en conflit :Staufen contre Welf, jusqu’au Habsbourg 1125 - 1438

 

A la mort d’Henri V, 2 familles sont en en compétition :

Frédéric, sûr de son droit héréditaire refusa l’élection. Ce fut Lothaire qui fut choisi.

 

Lothaire III 1125 - 1137

 

Une lutte de succession se transforme en une guerre entre les maisons de Guelfes et les Hohenstaufen.

Ce conflit est mené par Frédéric II de Souabe, dit Frédéric le Borgne, et son frère Conrad III de Hohenstaufen. Ils revendiquent des fiefs qui sont légitimement à eux, et veulent s’approprier les terres du domaine royal gagnées sous Henri IV et Henri V. Les tentatives de Lothaire pour se les accaparer, provoquent une réaction violente des Hohenstaufen. Finalement en 1127. Frédéric II et son frère Conrad III sont bannis et privés de leurs possessions, la Bourgogne est confiée à Conrad de Zähringen.

Lothaire réussit à restaurer les forces de l’Empire. Il n’a qu’une fille Gertrude qu’il a mariée au duc de Bavière Henri le Superbe à qui il donne également le duché de Saxe et les biens de la comtesse Mathilde en Italie. Il le désigne comme successeur. Mais, considéré comme trop puissant par les électeurs, c’est Conrad de Staufen, fils de Frédéric qui est élu.

 

Conrad III 1138 – 1152

Ne laissant qu’un fils trop jeune pour lui succéder, il désigne son neveu Frédéric de Hohenstaufen.

 

Frédéric Ier Barberousse 1152 – 1190

Neveu de Conrad il est rapidement élu. Par sa mère Judith de Bavière il est issu des Welf ce qui peut jouer pour une certaine neutralité entre les familles. Il reprend en main le pouvoir.

En 1154, il mène une expédition de conquête en Italie au cours de laquelle il est couronné empereur du Saint-Empire romain germanique par le pape Adrien IV avec qui il entre en conflit de pouvoir.

En 1156 il épouse en 2e noce la comtesse de Bourgogne Béatrice Iere. Ils auront plusieurs enfants :

En 1160  il est excommunié par le pape Alexandre III. Il se rend plusieurs fois en Italie pour mater les révoltes des villes soutenues par le pape. Mais sévèrement battu il doit céder aux exigences du pape et signe la paix de Constance.

En 1180, à la mort d’Henri XII Le Lion, duc de Bavière, sans héritier, il octroie les domaines à Othon de Wittelsbach, petite famille noble, dont les descendants seront ducs héréditaires

En 1189 il  quitte l’Allemagne pour la troisième croisade où il est rejoint par les rois Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion.  Mais il se noie accidentellement en traversant la rivière Saleph en Asie Mineure (actuelle Turquie).

 

Henri VI 1190 – 1197

Il a épousé Constance de Hauteville, fille du roi de Sicile Roger II qui l’a reconnue comme son héritière. Mais à sa mort un fils bâtard s’empare du trône. Henri se rend maître de la Sicile.

A sa mort le trône est vacant. Son fils Frédéric n’a que 2 ans. Philippe de Souabe, frère d’Henri se porte candidat, soutenu par le roi de France Philippe Auguste. Mais les électeurs craignant les guerres vers l’Italie proposent la couronne à Richard Cœur de Lion, roi d’Angleterre. Conscient des difficultés que cela entraineraient, il refuse mais propose la candidature de son neveu Otton de Brunswick, fils de sa sœur Mathilde épouse du duc de Saxe.

 

Otton IV 1209 – 1215

Il est élu roi de Germanie en 1198 soutenu par le pape ; Philippe de Souabe étant assassiné par Otton de Wittelsbach, il peut être désigné empereur.

Il épouse la fille de son rival Béatrice de Souabe ce qui fait de lui le nouveau duc de Souabe à la mort de celle ci. Veuf au bout de 2 mois  il se remarie avec Marie de Brabant.

En 1210 le pape l’excommunie et enfin il est battu à la bataille de Bouvines. Les électeurs le remplacent par Frédéric de Hohenstaufen dont le pape soutient désormais la candidature.

 

Frédéric II « stupeur du monde » 1220 - 1250

Très érudit, il fut en conflit permanent avec les papes et fut excommunié 2 fois.

Il se mariera 3 fois et aura 2 fils : Henri VII à qui il confiera les états allemands mais qu’il fit déposer et Conrad qui lui succède.

A sa mort il laisse un empire sans puissance, une Allemagne morcelée, l’Italie divisée et la Bourgogne oubliée.

 

Conrad IV 1237 – 1250

Son titre de roi des Romains lui est contesté par Guillaume d Hollande, soutenu par le Pape. Il meurt en Sicile.

 

L’interrègne et les premiers Habsbourg 1250 - 1308

Des personnalités de diverses origines vont se succéder avec plus ou moins de succès. On verra apparaître la famille de Habsbourg avec l’élection de Rodolphe qui sera roi des romains de 1273 à 1291. Sa montée en puissance incita les électeurs à refuser de nommer son fils Albert pour succéder sur le trône. Ils lui préférèrent Adolphe de Nassau. Déposé Albert fur élu mais son meurtre en 1308 marque pour un temps l’éclipse des Habsbourg.

 

La dynastie des Luxembourg régnera pendant le XIVe siècle de 1308 à 1437.

 

1438 Les Habsbourg gardent enfin le titre

Le dernier empereur Sigismond Ier marie sa fille Élisabeth avec Albert VI de Habsbourg. Ce dernier sera couronné empereur en 1438 et le titre restera dans la famille.

Mais ce n’est plus qu’un titre honorifique. Les duchés allemands ont pris leur indépendance.