La SAXE devient une royauté 1806 - 1918

 

Frédéric Auguste Ier 1806– 1827

Régnant d’abord comme duc de Saxe sous le titre de Frédéric-Auguste IIl, Napoléon, dont il est le fidèe allié va le faire roi de Saxe en 1806 sous le nom de Frédéric – Auguste Ier 1806.

Au congrès de Vienne, son soutien à Napoléon va perdre plus des 2/5 de ses états héréditaires au profit de la Prusse.

 

Antoine 1827- 1836

Frère de Frédéric-Auguste, il lui succède à l’âge de 71 ans !.

Il représentait un parti intéressant : sa tante Marie-Josèphe de saxe, dauphine de France avait songé à lui faire épouser 2 de ses filles. Il se mariera avec Marie-Caroline de Savoie, fille du roi Victor-Emmanuel III. Veuf, il se remarie avec Marie Thérèse de Habsbourg, fille aînée de l’empereur Léopold II. Malgré cela il n’aura pas d’héritier.

Sous la pression populaire, il accorde une constitution à la Saxe

 

Frédéric Auguste II 1836 –  1854

C’est le fils de Maximilien, frère cadet d’Antoine et de Frédéric-Auguste. Il soutient l’Autriche contre la Prusse, mais doit intégrer l’empire allemand en 1871, lorsque Guillaume de Prusse est proclamé empereur d’Allemagne.

Ses successeurs n’ont plus guère de pouvoir : Jean Ier – Albert Ier – Georges Ier -

 

Frédéric Auguste III 1904 - 1908

Il sera le dernier roi de Saxe.

En 1918 l’empereur Guillaume II a abdiqué, Frédéric Auguste III renonce à la couronne de Saxe et la Saxe devient un état libre avec Dresde comme capitale.