LE DUCHE DU SCHLESWIG, un apanage danois 1191 - 1386

 

Le Schleswig (Jutland) est situé entre le Danemark et le Holstein. Vers 1191, il est donné en apanage à Valdemar II de Danemark par son frère le roi Knut VI, avant qu’il ne devienne roi à son tour.

 

Abel 1232 - 1252

C’est le 3e fils de Valdemar II le victorieux et de Bérangère de Portugal. En 1250 il succède à son frère à la tête de l’état danois.

Marié à Mathilde de Holstein ils auront 2 fils et une fille.

En 1252 il est tué lors d’une bataille contre les frisons. Ses fils sont écartés de la succession au trône de Danemark, au profit de son 4e frère Eric V. Mais, en compensation on accorde à l’aîné de ses fils ,Valdemar III, le duché de sud-Jutland connu sous le nom de Schleswig.

 

Valdemar III 1253 – 1257  Il meurt rapidement sans héritier.

 

Eric Ier  1257 - 1272

Il succède à son frère mais il doit immédiatement faire face à l’hostilité de son oncle le roi Christophe Ier de Danemark. Avec l’aide de ses cousins du Holstein il bat les troupes royales Le nouveau roi et sa mère sont capturés. Il restera captif jusqu’en 1263.

En 1271 les querelles avec le Danemark reprennent lorsqu’Eric Ier élève des prétentions à la possession de l’île d’Als. Eric V envahit le duché, lorsqu’Eric Ier meurt brutalement le 27 mars 1272. Le roi se proclame tuteur de ses enfants mineurs et contrôle à ce titre le duché jusqu’en 1283.

 

Valdemar IV 1283 - 1312

En 1283, Eric V investit Valdemar IV du duché à la condition qu’il s’engage à répondre aux demandes de service armé.

Dès l’année suivante Valdemar IV fait valoir les droits de sa famille  pour qu’il lui soit reconnu :

Il s’allie même avec Magnus VI roi de Norvège, en lutte contre le Danemark, mais il est capturé et doit signer de nouveaux accords.

A la mort d’Eric V, il est nommé régent du jeune roi Eric VI qui avait été élu et proclamé roi vivant de son père.

 

Eric II 1312 - 1325

La mort du roi de Danemark Eric VI entraîne des révoltes d’une partie des nobles du pays, soutenues par le duc Gérard III de Holstein, qui refusent de reconnaître comme héritier son frère Christophe II. Éric II qui descend en ligne directe d’Abel de Danemark se porte candidat au trône contre Christophe II, dont le grand-père n’était que le frère cadet d’Abel. Mais ce dernier réussit à s’imposer grâce à l’appui de Gérard III de Holstein et de son demi-frère Jean qui souhaitaient éviter un accroissement de la puissance danoise par l’incorporation au domaine royal du Schleswig. Eric II de Schleswig doit s’incliner.

Il épouse Adèle de Holstein. Ils auront un fils Valdemar et une fille Hedwige.

 

Valdemar V 1325 - 1364

Il débute sous la tutelle de son oncle maternel Gérard III de Holstein.

En 1326, lorsque Christophe II est détrôné, Gérard le fait élire roi de Danemark à l'âge de 12 ans et se fait concéder, en sa qualité de régent, les droits sur le Schleswig qu’il reçoit en fief héréditaire de la couronne danoise.

En 1330, Valdemar est lui-même renversé par Christophe II appuyé par son demi-frère Jean III de Holstein. Il  reprend le trône pendant que Valdemar récupère le duché.

Contre  des compensations financières il accepte en 1340 l'élection comme roi de Valdemar IV, fils de Christophe II. L'accord est scellé par l'union de sa sœur Hedwige avec le nouveau roi.

 

Henri 1364 – 1375

Il succède à son père. De santé fragile, la question de sa succession se pose rapidement.

Valdemar VI et son épouse incitent la mère d’Henri à choisir le roi comme tuteur du duché. À la mort d’Henri Valdemar IV peut entre en possession du duché de Schleswig

 

En 1386, la régente de Danemark, Marguerite, souhaitant faire valoir les droits de son fils Olaf à la couronne de Suède, cède, pour avoir leur soutien, le duché de Schleswig, sujet litigieux entre le Danemark et le Holstein depuis 1375,  à Gérard VI de Holstein.

Le Schleswig-Holstein débute.