BOURBONNAIS, Le dernier bastion 138 - 1527

 

Cette famille tire son nom de la seigneurie de Bourbon l’Archambault dans l’Allier. En 1272, l’héritière de Bourbon, Béatrix de Bourgogne fille de d’Agnès de Bourbon et de Jean de Bourgogne, épouse Robert de France, comte de Clermont, 6e fils du roi Saint Louis. A la suite de ce mariage, les descendants seront aussi, par les mâles, descendants des Capétiens dont ils seront, par les mariages, toujours dans leur mouvance.  

Louis, 1318 - 1342

C'est leur fils, prend le premier le titre de duc de Bourbon en 1327. Petit-fils de Saint-louis il est le premier des 9 ducs qui régneront sur le Bourbonnais et qui contribueront à son agrandissement. Il épouse Marie de Hainaut e. Ils auront 8 enfants dont 2 fils : Pierre, qui hérite du duché, et Jacques, qui reçoit en apanage la Basse et Haute Marche.  

Pierre Ier ,1311 – 1356

Il épouse Isabelle de Valois, sœur du roi Philippe VI. Il  participera à la bataille de Poitiers où il trouvera la mort. Il nouera des alliances politiques de premier plan en mariant

Louis II, dit « Le Bon » ,1337 – 1410

Il règnera pendant 54 ans mettant en place le duché. Il sera l’un des régents de France à la mort de Charles V. Il unit son fils à Marie de Berry,dauphine d'Auvergne, fille du duc Jean, frère du roi Charles V. 

Jean Ier,1381 – 1434

Il prend le parti des Bourguignons contre les Armagnacs. Il sera fait prisonnier à Azincourt et mourra en captivité en Angleterre. Le duché passe sous la tutelle bourguignonne. Il aura 2 fils Charles et Louis, comte de Montpensier.  

Charles Ier,1434 - 1456

Charles est marié à Agnès de Bourgogne, fille de Jean Sans Peur. Il est le premier à prendre le titre de duc du Bourbonnais et d’Auvergne. A la mort de Jean sans Peur, il se range aux côtés du dauphin et participe au rapprochement entre la Bourgogne et le roi. Mais il se rangera ensuite au coté du futur Louis XI contre son père Charles VII. Mais le duché est envahi et il doit capituler. Par le mariage de ses trois filles il nouera des alliances avec la Bourgogne, la Savoie et la Gueldre.  

Jean II, 1426 – 1488

Fils aîné de Charles, il épouse Jeanne de France, sœur de Louis XI. Cependant il animera la Ligue de Bien Public contre Louis XI qui envahit le duché. Le roi le contraint à capituler, et, pour l’empêcher de pactiser à nouveau avec ses ennemis, il le nomme Lieutenant Général du royaume. Malgré 3 mariages Jean  meurt sans postérité.

Charles, son frère, cardinal de Lyon lui succède peu de temps .

Pierre II dit de Beaujeu ,1488 - 1503

4e et dernier fils de Charles Ier, lui succède. Louis XI lui avait fait épouser sa fille aînée, Anne, car il avait envisagé, que l’âge avancé de Jean et la situation ecclésiastiques des 2 autres frères pourraient permettre à Pierre de devenir duc de Bourbon. Ce qui se révèlera exact. Ils seront tous les deux, à la mort de Louis XI, chargés de la régence pendant la minorité du futur Charles VIII.

En 1491, à la majorité de Charles VIII, Pierre et sa femme se retirent sur leurs terres. Il ne vont avoir qu’une seule fille Suzanne, de santé délicate. Très préoccupés par le devenir du duché il lui font épouser, en 1505, Charles de Montpensier, son cousin. Charles est le petit fils de Louis de Montpensier, frère de Charles Ier.  

Charles III,1490 – 1527

Il embrasse la carrière militaire très tôt. Il participe à la bataille de Marignan et François Ier le nomme Connétable de France. A la mort de sa femme Suzanne, le duché se retrouve sans successeur. Louise de Savoie, cousine germaine de Suzanne, et mère de François Ier, revendique le duché, comme plus proche héritière de la défunte, bien que des écrits royaux aient stipulés que le duché pouvait échoir à Charles. Dépouillé de ses biens, il passe au service de Charles Quint en 1523 et contribuera à la défaite française de Pavie. Il mourra en 1527 lors d’une expédition militaire. Ses biens sont saisis, c’est la fin de l’indépendance du Bourbonnais et de l’Auvergne.

Le Bourbonnais était devenu le plus grand et le dernier duché à conserver son indépendance vis à vis de la couronne royale.

Le titre de duc de Bourbon devient un titre honorifique que va porter le chef de la branche cadette issue de Jacques de La Marche et qui donnera, soixante ans plus tard, naissance à une nouvelle dynastie royale, celle  des Bourbons, dont Henri IV sera le premier représentant.