HONGRIE, d’un royaume à une double monarchie austro- hongroise 972 - 1526

 

Installation de la dynastie Arpad avec Géza et Etienne Ier

Vers 896 les Magyars ou Hongrois venus de l’Oural envahissent la plaine du Danube puis les régions « allemandes » menés par leur chef Arpad. L’empereur Othon le Grand finit par les battre et les cantonner dans le pays auquel ils ont donné leur nom. Le duc Géza (972/997) se convertit et son fils Etienne Ier (qui régna 40 ans) organisa le pays. En 1001 Le pape le couronna avec la couronne « de Saint-Etienne » (emblème de la Hongrie). Il noue les premiers liens avec les dynasties européennes en épousant Gisèle, fille du duc de Bavière.

Sa succession se fera difficilement entre ses neveux Pierre le Vénitien (fils de sa sœur) et Samuel Aba puis leurs successeurs jusqu’en 1077 avec Ladislas Ier dit le Saint 1077 - 1095

 

Bela III 1172 – 1196

Il est élevé à Byzance et aura toujours des liens avec ce pays. Il étend son influence dans les Balkans. D’abord marié à Agnès d’Antioche il épouse ensuite  Marguerite, sœur de Philipe Auguste

Il a plusieurs enfants de son 1er mariage :

 

Emeric 1182 - 1204

Pendant tout son règne, son frère André va lui disputer la couronne. Marié à Constance d’Aragon ils auront un fils Ladislas III qu’il fait couronner de son vivant. A sa mort Ladislas n’a que 3 ans et André assure la régence. Constance se réfugie avec son fils et la couronne de Hongrie auprès de Léopold VI d’Autriche. Mais Ladislas meurt peu après.

 

André II 1205 – 1235

Il finit par succéder à son frère. Il participe à la 5e croisade au cours de laquelle il a négocié les fiançailles de son fils ainé Béla avec Marie Lascaris, fille de l'empereur de Nicée Théodore Ier et celle de son 3e fils André avec la fille de Léon II d'Arménie (qui n’aura pas de suite). Après la mort sans héritier de l'empereur Henri de Constantinople, il refuse la couronne que lui offrent les barons.

A son retour, malade, il doit accorder aux nobles « la bulle d’or » charte qui leur la consultation de la diète et autres avantages.

 

Bela IV 1235 – 1270

Marié à Marie Lascaris, fille de l'empereur de Nicée Théodore Ier Lascaris, Il organise des unions avec ses voisins :

 

Etienne 1270 - 1272

Il succède à son père et épouse une princesse coumane dont il aura 6 enfants dont un fils qui va lui succéder et une fille Marie qui va épouser Charles II le boiteux, roi de Naples.

 

Ladislas IV Le Couman 1272 - 1290

Il s’appuie sur les Coumans de la famille de sa mère pour lutter contre la noblesse et mène une vie dissolue refusant  même de faire un héritier avec sa femme Isabelle d’Anjou, puis allant jusqu’à la répudier. Il meurt assassiné.

Marie, la sœur de Ladislas, réclame le trône pour son fils Charles- Martel époux de Clémence de Habsbourg, mais la noblesse lui préfère André, petit-fils d’André II.

 

André III le vénitien 1290 - 1301

Petit-fils d’André II, il succède à Ladislas, même si sa naissance est entachée de légitimité à cause de sa grand-mère d’Este. De son 1er mariage il a une fille fiancée à Venceslas III, de Bohême à qui les hongrois proposent le trône tandis que le Pape couronne Charles-Robert d’Anjou.

 

Sa succession donne lieu à un long conflit entre 3 prétendants

 

Ladislas V 1301-1305

Venceslas Przemysl se fait couronner roi de Hongrie sous le titre de Ladislas V ; Charles-Robert d’Anjou qui porte le titre de « roi titulaire de Hongrie » ne parvient pas à s’imposer. Succédant à son père sur le trône de Bohême, Ladislas renonce à la Hongrie  en 1305, en faveur  d’Otton de Wittelsbach de Bavière,

 

Othon 1305 - 1308  

Petit-fils de Béla IV par sa mère. Il est capturé en voulant lutter contre le prince de Transylvanie et il doit renoncer à la Hongrie au profit du fils de Charles-Martel Charles-Robert dit Carobert.

 

La dynastie d’Anjou s’installe enfin sur le trône hongrois

Charles –Robert Ier  1308 – 1342

Il est couronné en 1310. Il garde de bonnes relations avec ses voisins  en nouant, en 1335, une alliance économique avec la Bohême et la Pologne qu’il renforce avec son 4e mariage avec Elisabeth fille de Ladislas le bref (roi de Pologne en 1320). Il cherche à reprendre pied à Naples en mariant son fils cadet André à Jeanne sa cousine, héritière du roi Robert.

 

Louis Ier  1342 – 1382

Il commença par envahir Naples pour venger le meurtre de son frère André qu’il impute à sa femme Jeanne de Naples. Il devra renoncer à s’y installer. Il est élu roi de Pologne en 1370 selon un accord dynastique passé avec son oncle le roi Casimir III. Mais ne s’occupe pas de ce royaume et confie la régence à sa mère

Marié à Marguerite de Luxembourg, il se remarie avec une bosniaque, consolidant son expansion dans cette zone. Ils n’auront que 2 filles : Marie et Hedwige, héritières convoitées. Marie devra renoncer à la Hongrie au profit d’Hedwige.

 

Marie Ière 1382 - 1387

Sa mère exerce la régence au début de son règne. Elle succède à son père mais doit abdiquer  au profit de Charles de Duras qui est élu roi de Hongrie sous le titre de Charles II (1385). A la même époque elle épouse Sigismond de Luxembourg. Faite prisonnière avec sa mère par des nobles, elle est libérée par son mari à qui elle cède le trône en 1387

Sigismond 1387 -1437

Sans enfant de Marie, il épouse Barbara de Cilley, la fille de son allié qui l'aida à écraser les révoltes croate et bosniaque. Leur fille Elisabeth épouse Albert II de Habsbourg.

 

Albert II 1437 - 1439

Gendre de Sigismond, empereur, roi de Bohême. A sa mort, son fils n’est pas encore né, c’est un Jagellon roi de Pologne, soutenu par le pape et un hongrois Jean Hunyadi qui est choisi.

 

Ladislas V 1440 - 1444

Il trouve la mort face aux Turcs.

 

Vers le rattachement définitif à l’Autriche

Ladislas V ou VI le Posthume 1444 - 1457

Ladislas Ier de Bohême, fils posthume d'Albert II âgé de 4 ans c’est Jean Hunyadi nommé corégent par Ladislas depuis 1441, qui assure en réalité le pouvoir. Il oblige les Turcs à quitter Belgrade. A sa mort Ladislas fait tuer son fils. Cela provoque une révolte qui oblige Ladislas à s’enfuir. Le 2e fils de Jean Hunyadi est élu à sa place

 

Matthias Corvin 1458 – 1490

Il se maintient face à l’empereur Frédéric III et reconquiert une partie des territoires occupés par les Turcs. Marié à fille de Georges Podierad, roi de Bohême, il se retourne contre lui, prend le titre de roi de Bohême en 1469 jusqu’à ce qu’il obtienne la Silésie, la Moravie et la Lusace.

 

Vladislas II 1490 - 1516

D’abord roi de Bohême, en conflit avec Matthias Corvin il lui succède. Après deux mariages sans héritiers, il épouse Anne de Foix: mariage pour resserer les liens avec  la France face aux visées des Habsbourg et des Turcs.

En 1515, par traité, il organise un mariage croisé avec les Habsbourg de Maximilien : sa fille Anne épouse Ferdinand, l’un des petits-fils de l’empereur, et son fils Louis épouse Marie, sœur de Ferdinand. Le traité prévoit que si Louis n’a pas d’héritier la couronne reviendra aux Habsbourg.

 

Louis II 1516 - 1526

Il meurt à la bataille de Mohacs contre Soliman. Sans héritier le pays se retrouve divisé en trois :