La NAVARRE entre France, Castille et Aragon 1208 - 1484

 

Le roi Sanche III Le Grand, fils et successeur de Garcia III, épouse la fille du comte de Castille, et à la mort de son beau-frère s’empare de cette province qu’il donne en apanage à son fils Ferdinand Ier, à qui il fit épouser Sancha, héritière de Léon préparant ainsi la réunion des deux Etats .

Il annexe au nord des Pyrénées un petit territoire autour de Saint-Jean Pied de Port qui devient la Basse-Navarre. A sa mort, en 1028, son royaume est partagé entre ses 4 fils

En Navarre, Sanche IV, qui succède à son père, est assassiné. Les navarrais écartent son frère Ramire, tenu pour responsable et font appel à un autre de ses petit-fils l’aragonais Sanche V. Ses fils Pierre Ier et Alphonse le Batailleur lui succèdent. C’est seulement à la mort d’Alfonse que le petit fils de Ramire Garcia-Ramirez monte sur le trône. La Navarre reste dans la descendance des ducs gascons, jusqu’à Sanche VII qui doit abandonner la couronne pour cause de folie. Il n’a pas d’héritier.

 Les comtes de Champagne :

Afin d’éviter l’annexion par l’Aragon, les navarrais proposent le trône, en 1234, au comte de Champagne Thibaut IV, fils de Thibaut III et de Blanche de Navarre, sœur de Sanche VII. Après lui règnent ses 2 fils Thibaut II et Henri Le Gros Le roi de Navarre, comme le roi d’Angleterre Plantagenêt est à la fois vassal du roi de France et roi en son royaume.

Les rois de France et de Navarre :

En 1274 Henri le gros meurt, sans héritier mâle.. Sa fille Jeanne a 4 ans. Ses voisins aragonais et castillans se ruent sur la Navarre. Bien que princesse fiancée à un prince anglais (mais loin) sa mère Blanche d’Artois, cousine du roi de France, préfère se mettre sous la protection de Philippe III, qui les accueille toute les deux à sa cour. Il s’engage à protéger la Navarre moyennant le mariage de Blanche avec son 2e fils Philippe, futur Philippe Le Bel. Elle lui apporte en dot, outre la Navarre, la Champagne et la Brie.(1284)

A la mort de Jeanne, la Navarre va à son fils aîné Louis qui devient roi de France et de Navarre à la mort de son père. Puis ses 2 frères qui lui succèdent gardent le titres  A la mort du dernier fils de Philippe le bel, sans descendance mâle, se pose pour la Navarre, comme pour la France le problème de la dévolution.

 La Navarre indépendante :

Louis X et Marguerite de Bourgogne ont eu une fille  Jeanne. Si elle et son mari, ne peuvent faire prétendre leurs droits à la couronne de France, qui sera octroyée à son cousin Philippe de Valois, ils revendiquent la Navarre puisque celle-ci a été amenée à la couronne de France par une femme. Le Conseil royal décide alors que Jeanne et Philippe d’Evreux garderont la Navarre, mais que la Champagne restera française. (1361)

Les nouveaux souverains cherchent à maintenir des alliances avec leurs voisins. Ainsi :

 Bien qu’ayant des liens forts avec la France (il est à le beau-frère de Philippe VI, dont il épousera la petite fille Jeanne) Leur fils Charles II, dit Charles le Mauvais, (qui avait plus de droit à la succession de France qu’Edouard III d’Angleterre) conspirera sans cesse, avec les anglais surtout, contre ses cousins-rois pour récupérer les biens dont il s’estime spolié.

Charles II sera également attentif au mariage de ses enfants :

Charles III par son mariage avec Léonor de Castille a des liens étroits avec son beau-frère Jean I de Castille. Il marie surtout sa fille Blanche avec Martin de Sicile, héritier du roi d’Aragon martin l’Humain. Mais le roi d’Aragon et son fils meurent en 1409 et s’ouvre alors la lutte pour la succession..

C’est alors que Léonor quitte la cour de Navarre avec ses filles pour la Castille. (brouille conjugale et/ou volonté de lutter contre son neveu Henri III. Elle fut le moteur d’une agitation contre lui. Assiégée dans son château, elle dut se rendre et fut renvoyée dans ses foyers). C’est le frère d’Henri III, Ferdinand qui obtient la couronne d’aragon. Son 2e fils, Jean qui était destiné à Isabelle de Navarre, épousera finalement Blanche, veuve de Martin

La séparation des 2 Navarre

A sa mort de Charles III en 1425, la Navarre passe sous influence aragonaise puisque l’héritière de Charles, Blanche est unie à Jean II d’Aragon.

A la mort de Blanche c’est leur fils Charles de Viane qui en hérite, mais timoré il en fut dépossédé par son père. Ce dernier obtint du roi de France l’autorisation de donner la Navarre à sa fille Eléonore qui était mariée à Gaston IV de Foix.

Enfin la Navarre passa dans les mains de la maison d’Albret avec le mariage de Catherine, petite-fille de Gaston IV avec Jean II d’Albret en 1489.

Son oncle Jean de Foix conteste son droit d’hériter. Il marie sa fille Germaine à leur puissant voisin Ferdinand II d’Aragon. En 1512 Ferdinand le Catholique enleva à Henri II d’Albret toute la Haute Navarre au nom de Germaine.

 Henri IV en 1589 rattacha définitivement la basse Navarre à la France