L’ARAGON, une puissance méditerranéenne 1035 - 1516

 L’Aragon devient indépendante

L’Aragon devient  indépendante en 1035 lorsque, à sa mort, le roi Sanche III partage son royaume entre ses 3 fils.

 Sanche I 1063 - 1094.  Fils de Ramire, il se mariera 2  fois. Ses trois fils vont lui succéder

Pierre I 1094 - 1104 : malgré 2 mariages ses fils mourront avant lui. Son frère Alphonse lui succède

Alphonse Ier le Batailleur 1104 - 1134 Il épouse en 1109 Urraque, file aînée et légitime d’Alphonse VI, roi de Castille.

En 1134, sa mort sans héritier à la suite de ses démêlées avec Urraque, provoque une crise dynastique. Il lègue son royaume aux ordres militaires, mais la noblesse aragonaise décide de désigner son dernier frère, Ramire, comme successeur.

La dynastie de Barcelone à la tête du royaume 

134 la mort d’Alphonse le Batailleur sans héritier à la suite de ses démêlées avec Urraque, provoque une crise dynastique. Il lègue son royaume aux ordres militaires, mais la noblesse aragonaise décide de désigner le frère du roi, Ramire, comme successeur.

Ramire II, le Moine  1134 - 1137

De son mariage avec Agnès de Poitiers il aura une fille Pétronille qu’il décide de marier tout d’abord au roi de Castille et Léon, puis qu’il donne à Raimond IV Béranger, comte de Barcelone. La Provence tombe également dans leur escarcelle La réunion de ces états forme la Couronne d’Aragon.

Raimond Béranger et Pétronille  1137 - 1162

Ils utiliseront leurs enfants pour renforcer les liens avec leurs voisins :

Alphonse II le Chaste 1162 -1196. Il demeure vassal du roi de France pour le comté de Barcelone.

 

Les grandes heures de la couronne d’Aragon  et l’expansion méditerranéenne

Pierre II le Catholique 1196 - 1313

Il bat les Maures à la bataille de Las Navas de Tolosa. Il est bien implanté dans la région de Montpellier par son mariage avec Marie, l’héritière en 1204. Mais il demande l’annulation de son mariage au Pape, pour cause de parenté car il a en projet une alliance avec Marie de Montferrat, héritière du royaume de Jérusalem. Cependant, elle a le temps de donner naissance à un fils : Jacques, que son père refuse de reconnaître. Le Pape donne gain de cause à Marie.

Devenu allié, par le mariage de sa sœur Eléonore avec le comte de Toulouse, Raimond V, il se range à ses cotés, dans sa lutte contre Simon de Montfort, mais il meurt à la bataille de Muret

Jacques Ier Le Conquérant 1213 - 1276

Par intérêt politique on le marie avec Aliénor de Castille (il a 13 ans elle 6). En 1229 il prétexte de liens trop proches pour faire annuler son mariage et épouser Yolande de Hongrie.

Dans le cadre de la Reconquista il agrandit ses territoires notamment en reprenant Majorque en 1229. Par testament il partage ses domaines entre ses 2 fils

En 1258, il signe avec le roi de France le traité de Corbeil qui fixe les frontières entre la France et l’Aragon : il renonce à ses droits sur le Languedoc, sauf Montpellier qui lui vient de sa mère. Louis IX renonce à sa suzeraineté sur les comté de Barcelone, Cerdagne et Roussillon.

Pierre III le Grand  1276 -1286

En 1282, après l’épisode des vêpres siciliennes, il conquiert la Sicile, au nom de sa femme et y règne jusqu’à sa mort.

Il laisse à son fils aîné Alphonse, l’Aragon et le comté de Barcelone, et à son fils cadet Jacques, qui prend le titre de Jacques Ier, le royaume de Sicile. La Sicile aragonaise

Alphonse III le Libéral 1286 - 1291 sa mort prématurée, sans héritier, ramène sur le trône son frère Jacques titré II.

Jacques II le Juste 1291 - 1327

Il abandonne la Sicile à son plus jeune frère Frédéric II. Il acquiert en 1295 le royaume de Sardaigne.

Alphonse IV le Bénin 1327 - 1336

Pierre IV le Cérémonieux 1336 - 1387

Il dépose son oncle et beau-frère Jacques III, roi de Majorque. Il se marie 4 fois :

A partir de 1356, il est en conflit avec le roi de Castille Pierre Ier dit le Cruel. Ce dernier sera renversé par son cousin Henri de Trastamare. En gage d’alliance, sa fille Éléonore épouse le futur Jean Ier.

Jean Ier le Chasseur 1387 – 1396 Il n’a que des filles. L’une d’entre elle est Yolande d’Aragon

Martin Ier l’Humain 1396 – 1410 : dernier roi de la maison de Barcelone. Il meurt sans héritier, son fils prénommé Martin, lui aussi, roi de Sicile était mort avant lui.

Il y a 3 postulants au trône :

Les Cortès repoussent les prétentions de Yolande, craignant que leurs intérêts en Italie soient mal défendus. Ils décident de désigner Ferdinand, fils cadet d’Eléonore d’Aragon et de Jean de Castille comme héritier.

 

Les Trastamare de Castille au pouvoir

Ferdinand I le Juste 1412 – 1416 En 1412 il devient roi d’Aragon et de Sicile, mais meurt peu après.

Avec Eléonore ils vont avoir 4 enfants :

Alphonse V le Magnanime 1416 - 1458

Fasciné par la péninsule italienne, roi héréditaire de Sicile, il arrache le royaume de Sardaigne, puis celui de Naples à René d’Anjou. Il devient ainsi roi d’Aragon, de Sardaigne et des Deux-Siciles.

Il marie son frère cadet à l’héritière de Navarre. Par ailleurs il a été « adopté » par la reine Jeanne II de Naples qui lui préfère ensuite Louis III d’Anjou. Dès la mort de cette dernière en 1435, il s’efforce de s’installer là bas et de réunir les Deux Siciles

A sa mort ses territoires sont partagés : sans héritier légitime son frère Jean devient roi d’Aragon et de Sicile ; son fils illégitime Ferdinand devient roi de Naples

Jean II d’Aragon 1425 – 1479

Il épouse en 1e noce Blanche II de Navarre, fille de Charles III de Navarre qui va devenir reine de Navarre.

Ils vont avoir 3 enfants :

D’une seconde union avec la fille d’un amiral il va avoir

A la mort de sa 1e femme il usurpe le trône de Navarre au détriment de ses enfants avec l'aidede sa fille Eléanor qu'il nomme régente avant qu'elle ne lui succède. Sa petite fille Catherine en épousant Jean III d'Albret, ramène la Navarre coté français.

Ferdinand II 1479 – 1516

En 1469 il épouse Isabelle dite La catholique formant l’union dynastique avec la Castille.

1504 : il reprend le royaume de Naples à son cousin Frédéric et reçoit de Charles VIII les comtés de Roussillon et de Cerdagne pour garantir sa non-intervention dans les guerres d’Italie.

En 1505, Après la mort de son fils et de son petit-fils, Emmanuel de Portugal, puis la mort d’Isabelle, il se remarie avec Germaine de Foix, nièce de Louis XII, espérant avoir un héritier mâle.  Au nom ce celle-ci il va annexer le sud de la Navarre en 1512. Seule la Basse Navarre  restera française.

En 1516, sans héritier, le royaume d’Aragon échoit à son petit-fils, Charles, enfant de Jeanne et de Philippe de Habsbourg.

Avec Charles Quint les royaumes espagnols deviennent une seule et unique puissance qui va s’imposer sur l’échiquier européen.. les Habsbourg s’implantent en Espagne 1556 - 1700 alliés aux Habsbourg d’Autriche.